Trail, le monde d'après

Avec la levée partielle des restrictions liées au Covid-19, les organisateurs tentent désormais de maintenir leur course tout en garantissant la santé et la sécurité de chacun. Etat des lieux non-exhaustif des mesures envisagées.

 

Dans certaines régions du monde, l’organisation d’évènements sportifs est toujours suspendue alors que d’autres sont de nouveau autorisés mais soumis à des règlementations strictes. La crise du Covid-19 a poussé les organisateurs à mettre en place des protocoles sanitaires qui permettront, nous l’espérons, de retrouver rapidement le chemin des compétitions tout autour du globe.

 

Retrait des dossards et équipement

Comme chez le dentiste, il faudra peut-être prendre rendez-vous pour retirer votre dossard, du moins pour les gros évènements. A défaut, les plages horaires de retrait des dossards seront élargies. Moins d’attente et moins de monde dans la salle donc moins de risques pour tout le monde.

Au moment du retrait, des bénévoles vous informeront des mesures Covid-19 à respecter avant, pendant et après la course. Si on en doutait encore, le port du masque et le lavage de mains seront obligatoires.

« Le masque accompagnera désormais le sifflet et la couverture de survie. »

Retrait des dossards, Oisans Trail Tour. Photo: La République du Trail – C.Carayon

Le comité d’accueil de l’Oisans Trail Tour. Photo: La République du Trail – C.Carayon

Fini le certificat médical au format papier, une version électronique devra être transmise au préalable. De même, si le lieu de départ ne permet pas d’accueillir les participants dans des conditions sanitaires suffisantes, le briefing d’avant course pourrait être supprimé. Le roadbook, incluant les dernières informations sur le parcours, la météo, etc. sera transmis quelques jours avant la course et remplacera le briefing.    

Concernant l’équipement, il faudra encore faire un peu de place dans le sac. Le masque accompagnera désormais le sifflet et la couverture de survie. S’il n’était pas toujours obligatoire, le gobelet individuel le devient. C’est autant de gobelets plastiques en moins. One up pour la planète.

“Les organisateurs vont devoir faire le deuil des belles photos de départ façon ‘mass start’, les départs se feront désormais par vagues.”  

 

Départ et ravitaillement

Le port du masque sera obligatoire pour rentrer dans les sas de départ et pendant les premiers mètres de course. Du gel hydro alcoolique sera aussi mis à disposition. Les organisateurs pourraient aussi prendre votre température avant de vous laisser rejoindre les sas.

Les organisateurs vont devoir faire le deuil des belles photos de départ façon ‘mass start’, les coureurs partiront désormais par vagues, en respectant la distanciation, selon leur temps estimé avant le départ. Afin de limiter l’encombrement dans les sas et sur les premiers kilomètres, le chronomètre démarrera donc en décalé pour chaque groupe, par exemple toutes les cinq minutes, avec un réajustement du temps de chaque coureur à l’arrivée. 

Au départ, masque et lavage. Photo: IDEE ALPE – Cyrille Quintard

Prise de température. Trail Porto Da Cruz. Photo: Trail Porto Da Cruz Natura – Aurélio Davide 

Distanciation au départ, Trail Porto Da Cruz. Photo: Trail Porto Da Cruz Natura – Aurélio Davide

Vérification de la propreté du goudron (?) Photo: Cyrille Quintard – IDEE ALPE

L’autonomie sera encouragée et le nombre de ravitaillements et de bases de vie sera diminué. Pas de self-service aux ravitaillements, le service sera assuré par des bénévoles équipés de masques, et plus si affinités.

Le ravitaillement, comme au drive. Photo: La République du Trail – C.Carayon 

arrivée

Exit le ravitaillement de fin de course, les finishers recevront un set de ravitaillement complet dans un sac individuel fermé qu’ils seront priés de consommer … plus loin. Et tant pis pour le côté convivial des fins de courses. Idem pour les services de douches, massages, consignes qui pourraient être diminués ou supprimés.
Quant à la remise des prix, il n’y aura pas de cérémonie officielle. Les premiers seront récompensés dès leur arrivée. Alternativement, les coureurs monteront sur un podium en observant un protocole sanitaire strict. 

Vainqueurs masqués, Montreux Trail Festival. Photo: Visualps.ch – Lehmann Matthias, Chassot Mathieu.

Toutes ces mesures sont contraignantes, d’autant qu’elles dénaturent clairement l’ambiance si particulière des départs et arrivées. Cela étant, il est de nouveau possible d’accrocher un dossard et les courses peuvent être maintenues dans de bonnes conditions de sécurité, comme lors de l’Oisans Trail Tour, du Trail Porto Da Cruz Natura, ou du Montreux Trail Festival, les premières courses organisées depuis la fin du confinement.

A l’heure où il faut apprendre à vivre avec le virus, c’est bien cela le plus important.

 

Photo de couverture: Cyrille Quintard – IDEE Alpe

 

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Une idée d’article ? Envie de contribuer ?

Vous aimez la république du trail ? faites le savoir.

Pin It on Pinterest